Certum monstrat diem

 

Horloge milésienne
CERTUM MONSTRAT DIEM am

Horloges et outils de mesure

Les horloges et applications de cette section, à choisir à gauche ou ci-dessous, démontrent les algorithmes de représentation de dates, de calcul de chiffres clés annuels, et de conversion entre calendriers et entre différentes langues, et d'utilisation des dates milésiennes dans les tableurs Microsoft Excel, OpenOffice et LibreOfffice Calc, Google Sheets. Ces algorithmes s'appuyant notamment sur les travaux du consortium international Unicode.


Le code source de ces algorithmes est disponible dans les conditions du logiciel "libre" (Open source), par abonnement via la boutique en ligne. Les fonctions et algorithmes essentiels sont gratuits. Certaines fonctions à valeur ajoutée sont payantes.


Particularités de l'horloge milésienne en ligne dues aux navigateurs

  • Microsoft Internet Explorer n'est pas compatible avec les applications milésiennes en raison de ses limites dans la prise en comte de Javascript. En cas de nécessité, des développements spécifiques pour ce navigateur peuvent être réalisés, nous consulter.
  • L'horloge milésienne en ligne a été testée avec succès sur les navigateurs pour ordinateurs Firefox, Chrome, Safari dans leur dernière mise à jour, avec des variantes de détail (représentation Unicode). Nous anticipons que le navigateur Opera fonctionne également (si un internaute veut bien le confirmer...).
  • Microsoft Edge refuse de traiter aucune date antérieure au 1er janvier 1 du calendrier grégorien, et ne restitue pas les calendriers gérés par Unicode.
  • Le navigateur standard des portables Android ne tient pas compte des paramètres de langues, et ne restitue par défaut les chaînes de dates Unicode qu'en anglais des Etats-Unis.
  • D'une manière générale, les versions pour tablettes et portables des navigateurs ne connaissent que les noms de mois grégoriens, et les utilisent pour tous les autres calendriers Unicode, fussent-ils hébraïque, musulman, indien etc.
  • Si rien ne semble marcher, penser à autoriser l'exécution de Javascript.